Box TV Wifi OSMC

Bonjour les copains,

Depuis un moment je m’amuse avec OSMC (Open Source Media Center), je l’adore car c’est un KODI pour Raspberry Pi mais au lieu d’utiliser le rigide OpenElec comme base il utilise Debian , ce qui permet de rajouter des services persos beaucoup plus facilement.

Il y a quelques temps je m’en suis servi de base pour me fabriquer une Box TV WIFI afin de poser une vieille TV à un endroit où je n’avais ni prise réseau ni prise d’antenne pour avoir accès à mes chaînes TV préférées et aux Replay en plus de mes sources vidéos habituelles (Nas, Serveur distant).

screenshot007

Comme je suis un mec sympa je vais vous en donner l’image propre et la notice pour l’installation.

Pour vous créer cette box il vous faudra bien sûr un Raspberry Pi et une carte SD d’au moins 4Go.

Pour commencer, téléchargez l’image du système ici :

https://kodcast.com/osmctv.zip et décompressez la.

Puis installez balenaEtcher : https://www.balena.io/etcher/

Enfin branchez votre carte SD et ouvrez Etcher, sélectionnez l’image téléchargée puis votre carte SD et cliquez sur « Flash ».

etcher

Quand votre carte SD est prête, insérez la dans votre Raspberry Pi et démarrez le, branchez un clavier puis à l’aide des touches directionnelles descendez dans le menu jusqu’à « MY OSMC », descendez à nouveau pour sélectionner « network » et enfin descendez sur « Wireless ».

screenshot003

A l’aide des touches directionnelles et de la touche Entrer, configurez vos paramètres WIFI, notez l’adresse IP de votre box elle vous sera utile plus tard.

screenshot004

Voilà, le plus dur est fait, maintenant il ne reste que de l’optimisation à faire.

En premier je vous conseille une télécommande wifi « kodi remote » à installer sur votre téléphone Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=ch.berard.xbmcremotebeta . C’est ma préférée mais il en existe beaucoup, n’hésitez pas à les tester. Pour configurer votre télécommande il vous faudra l’IP de votre box.

La box a besoin de compte M6play et NRJ12play pour ces chaînes, j’ai créé un compte générique pour cette box mais celui ci peut être désactivé pour diverses raisons. Je vous conseille donc d’en créer sur leurs plateformes et de les renseigner dans osmc .

Allez dans « paramètre »puis « navigateur d’extensions », « mes extensions », »tout » et  « catch up tv and more ». Sélectionnez « configurer » et enfin « compte », remplissez les champs « login » et « mot de passe » et voilà.

screenshot005

screenshot006

Pour finir au top, il faut étendre la partition de votre carte SD afin de profiter de tout l’espace de cette dernière (facultatif).

Sous Ubuntu/Debian, installez et ouvrez Gparted, en haut à droite sélectionnez votre carte SD .

carte1

Faites un clic droit sur la partition la plus grande puis « démonter ».

carte2

Refaites un clic droit sur la partition puis « redimensionner/déplacer ».

carte3

Déplacez la flèche de droite de votre partition pour occuper tout l’espace.

carte4

Cliquez enfin sur « redimensionner/déplacer » et sur la coche verte en haut pour valider .

carte6

Démontez proprement et replacez ensuite votre carte SD dans le Raspberry Pi pour vérifier son bon fonctionnement.

Je vous rappel que ce site est privé (non référencé) et que si vous voulez partager cette bidouille avec vos amis, merci de ne pas la diffuser massivement via des gros blogs ou autre car mon petit serveur ne supporterait pas une grosse charge de visite et de téléchargement.

Vous pouvez par contre utiliser l’image système, enlever les comptes M6 et NRJ et copier coller tout le texte ici présent .

K0d.

 

 

 

 

 

1er live !

Couverture-FB

Salut,

une date à retenir pour le premier live de kodcast 3:
le Mercredi 11 octobre à 19h au café-librairie Au Pré Vert, 30 rue du Maine à Saint-Nazaire.
Port du casque obligatoire:
Séance d’écoute collective de documentaires, fictions et autres créations radiophoniques. Du cinéma sans écran !
à retrouver en live sur Kodcast si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Cela ce déroule dans le cadre de la semaine 100/sans écrans des Pieds Dans Le Paf.
plus d’infos: http://www.piedsdanslepaf.org/2017/09/sse-2017/ .

@Bientôt.

Kod.

KODCAST 3 c’est re-party

Salut à tous,

Cela fait maintenant un moment que je bosse sur cette version et que du coup je n’ai pas communiqué quoi que ce soit ici, c’est donc un vrai plaisir de reprendre le clavier.

Pour ceux d’entre vous qui ne me connaissent pas, je vais commencer par me présenter .

Je m’appelle Michael David aka K0d, je suis musicien amateur et informaticien dans la vie professionnelle, je suis passionné par ces deux domaines depuis aussi loin que je me souvienne .

C’est donc assez naturellement qu’à l’aube des années 2000 je m’intéresse à la webradio lors de ma découverte du net.

Après des années à expérimenter plusieurs moyens de diffusion de la musique en live et via le net, arrive le moment du premier projet: Acube.

En 2005 est née l’association Acube et le site web acube (disparu aujourd’hui), l’asso, qui regroupe des musiciens, des graffeurs et des agitateurs en tout genre, se tourne vers la webradio qui lui permet d’être audible au delà des événements qu’elle organise.

Nous avions beaucoup d’ambitions pour peu de moyens, cela m’a poussé à être très créatif. Un serveur avec la bande passante suffisante coûtant trop cher pour nous à l’époque, je me suis orienté vers une solution P2P (où les utilisateurs deviennent diffuseurs).

weshkosttambouille

Après Acube et fort de cette expérience, je collabore à d’autres projets, Vital Staff (Japon), La Grosse Tambouille, Santa Brevina Social Club, Wesh Kost, j’y mix et y fait des émissions sans me soucier de la partie serveur.

C’est en 2010, qu’est né le premier Kodcast.com. Le nom est un mélange de mon blase et du nom de la pratique du moment: le podcast. Le concept est simple, des émissions en live et des podcasts de temps en temps.

Les podcasts me prennent énormément de temps à réaliser, me freinent dans ma pratique musicale et pas mal de copains cherchent un moyen de diffusion live, alors place au Kodcast 2.0 .

Avec la version 2, Kodcast devient plus proche de la WebTV, ce sont des émissions audios et vidéos live que l’on peut revoir à l’envie grâce au replay.
Au départ la vidéo est là pour montrer que les Artistes sont pour de vrai en live. Mais nous jouerons très vite avec.
Après 4 ans de bons et loyaux services, je mets un terme à cette version.
La qualité sonore et vidéo n’est pas au rendez vous, la pub a envahi les moyens de diffusion de ce type et l’arrivée de services comme Facebook live rend kodcast2 obsolète.

Voici donc maintenant la version 3 de Kodcast dont voici le cahier des charges

-Retour à la webradio:
Pour une qualité de son optimale avec une consommation de data minimisée.
Les émissions sont enregistrées puis intègrent le système de lecture quand il n’y a pas de live sur la webradio. Ce système lit les émissions enregistrées de façon aléatoire avec une seule consigne : ne pas jouer le même enregistrement à 24h d’intervale, afin que les auditeurs quotidiens n’aient pas à faire aux mêmes émissions lors de leurs utilisations.
J’ai fait le choix, de ne pas mettre les émissions en replay, pour faire de kodcast.com, un lieu où les utilisateurs découvrent des choses, éventuellement, sortent de leur zone de confort. Deezer ou spotify font bien le boulot pour les personnes désirant écouter ce qu’ils connaissent déjà .

-Portable:
La version 3 est pensée pour pouvoir être écoutée et diffusée via un smartphone, un ordi classique ou même d’autres moyens plus exotiques, perso je l’écoute avec un lapin nabaztag. Un boitier à base de Raspberry Pi est en développement pour la diffusion et l’enregistrement.

nabaztag
un lapin nabaztag

L’interface en noire et minimaliste est aussi pensée pour économiser de l’énergie et donc de la batterie.

-Engagé:
j’ai la volonté, avec cette version, de pousser des valeurs qui me sont chères. Pour cela le site ne sera pas référencé, pas la peine de chercher « Kodcast » sur Google ou Bing, vous ne le trouverez pas. Cela peut sembler stupide et ça l’est si l’on se soucie de l’audimat, ce qui n’est pas mon cas.
Le but ici est double : Ré-apprendre aux utilisateurs à aller sur un site web sans passer par un moteur de recherche (ce qui est inutile quand on possède l’adresse) et ne pas faire du public de kodcast une cible publicitaire .
Pour les mêmes raisons vous ne trouverez pas de bouton de réseaux sociaux sur le site, ces boutons sont de véritables mouchards qui alimentent le profil publicitaire personnel des utilisateurs. Si quelque chose ici vous plaît et que vous souhaitez partager ça sur les réseaux sociaux, copier/coller l’adresse fonctionne aussi bien qu’un bouton et est nettement moins invasif pour quelqu’un se souciant de sa vie privée.

Aucun outils de mesure de la fréquentation ou de l’audimat n’est installé ou utilisé ici, on s’en fout, on est ici pour s’amuser et expérimenter. Je suis persuadé que c’est comme cela que les auditeurs s’intéresseront au contenu. Moins de temps à s’embêter à fliquer qui aime quoi c’est plus de temps pour faire du contenu de qualité et une plateforme idéale.

A quoi ça sert ?

De mon côté kodcast est ce que l’on appelle un POC pour « proof of concept » ou en français : preuve de concept.
c’est une démonstration de mes talents en matière de webradio que je vend aux plus offrants :) .

Côté diffuseurs, c’est un espace de liberté sans pub et original pour diffuser leurs émissions et apprendre à utiliser autre chose que les outils proposés par les vendeurs de temps de cerveau disponible.

Enfin pour les auditeurs ce sera, je l’espère, un endroit de découverte et de liberté aussi, ici vous n’êtes pas un produit.
Sur les internets on entend souvent que « quand c’est gratuit c’est que vous êtes le produit », ici le produit c’est l’outil lui même.

Si vous désirez participer, de quelques manières que ce soit, proposer un événement, faire une émission ou que vous ayez de simples suggestions  je vous invite à me contacter par mail à kod@kodcast.com.

@ bientôt.

Kod.